Les erreurs du végétarien débutant

J’ai toujours pensé qu’arrêter de manger de la viande était comme arrêter de fumer, certains arrêtent du jour au lendemain, d’autres mettent des années. Dans tous les cas on patauge un peu au début, surtout quand on passe de viande à tous les repas à plus de viande du tout.

Je vais vous parler de mon expérience et des erreurs que j’ai pu constater chez grand nombre de végétarien.

1- S’interdir de consommer de la viande

Cela peut sembler contradictoire mais c’est vraiment ce qui m’a empêché de sauter le pas pendant plusieurs années. Ce n’est JAMAIS le bon moment, il y a noël, les anniversaires, les invitations chez la famille, les prochaines vacances à l’étranger… C’est comme se mettre au sport, on remet toujours à lundi prochain pour « commencer sur de bonnes bases ». Et bien non! En plus on a tendance à en consommer deux fois plus parce « qu’après on pourra plus ».

Solution: être en accord avec ses convictions! Arrêter de consommer de la viande dès maintenant et « s’autoriser des écarts ». Vous verrez que finalement vous aurez plus de facilités à débuter votre nouveau régime alimentaire et qu’au fur et à mesure la viande ne vous intéressera plus du tout. D’ici quelques mois d’arrêt total si vous en mangez à nouveau il y a fort à parier que vous n’y trouverez plus aucun plaisir bien au contraire…

2-  Végétaliser ses plats 

Je pense que c’est la première erreur que j’ai pu faire… On ne peut qu’être déçu et trouver l’alimentation végétale fade. C’est tout à fait normal, nous attendons un goût et une texture particulière, que nous aimons, et nous tombons sur quelque chose qui ne correspond absolument pas. Résultat nous sommes frustrés.

Solution: Changer totalement ses habitudes alimentaires, découvrir de nouveaux plats naturellement végéta*iens.

3- Remplacer la viande par du fromage

Le fromage c’est LE truc qui fait tenir le végétarien débutant souvent en galère d’idée de recette. C’est l’aliment le plus compliqué à arrêter quand on devient vegan. Le fromage c’est plein de protéines (ce nutriment qu’on cherche à tout prix au début), c’est plein de calcium (ben oui comme on nous a dit qu’on allait perdre nos dents et se casser tous les os avec notre régime alimentaire, on fait gaffe). Mais c’est surtout hyper calorique et bourré de graisses saturées, pas terrible pour la santé. Donc si on se contente d’une portion par jour, pas de soucis, mais si on dégomme la moitié du camembert en un repas ça devient problématique.

Solution: Se limiter à une ou deux portions de fromage par jour et si possible à des repas différents.

4- Remplacer la viande par des similis carnés 

Les similis carnés ce sont des fausses viandes, nous en trouvons de plus en plus et elles sont de mieux en mieux réalisées. Le problème c’est la composition. Ce sont souvent des aliments avec une liste d’ingrédients à rallonge et pas toujours identifiables. Ce sont des aliments ultra transformés.

Non, végétarien ne veux pas dire sain, on retrouve de la junk food vegan tout aussi mauvaise que la classique.

Solution: En manger de temps en temps quand vous en avez vraiment très envie mais cela ne doit pas faire partie de votre alimentation quotidienne.

Si le sujet vous intéresse dites le moi en commentaire, je vous ferai un article consacré aux similis carnés.

5- Juger les personnes qui consomment de la viande 

C’est tentant au début de blâmer son entourage, mais c’est contre productif. On passe pour le donneur de leçon, le relou de service. Les gens ne veulent plus manger avec vous par peur d’être jugés, ils se braquent et n’essaient pas de comprendre votre point de vue. Finalement ça se retourne contre les animaux.

D’expérience je sais que les gens sont plus enclins à limiter leur consommation de viande quand il nous voient épanouies et sans jugement. Ils discutent avec moi et nous ne débattons que rarement. Finalement je constate que dans mon entourage, depuis que j’ai cessé de manger de la viande, les consciences s’éveillent et des habitudes ont changées: plus de fast food, diminution de la consommation de viande, arrêt de la consommation de bébés animaux, de foie gras… Ce n’est pas encore ça, mais ça vient petit à petit et on me demande régulièrement des conseils.

 

Pour conclure je vous dirai qu’il n’y a pas une seule manière d’être végétarien et que le plus important c’est ce que vous vous sentiez en accord avec vos convictions. N’hésitez pas à prendre un rendez-vous avec une diététicienne, ouverte sur le sujet et compétente, afin de poser les bases de votre nouveau régime alimentaire.

N’hésitez pas à partager votre propre expérience afin d’aider toutes les personnes qui se lancent dans ce nouveau mode de vie.

Nutritivement vôtre

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close